was successfully added to your cart.

Panier

douleur sport musculation conseil courbature contracture muscle

L’activité sportive peut générer des douleurs plus ou moins importantes au niveau musculaire. Cela peut aller de la simple tension à une douleur bien localisée plus ou moins importante. Savoir gérer les douleurs après l’effort fait partie de l’arsenal du bien-être sportif. C’est pour cela que Natiyé a rédigé pour vous un article dédié à la manière de gérer la douleur après le sport.

Mais alors faut-il « gérer » la douleur après le sport?

Le corps humain est une machinerie complexe et la douleur est en fait un signal d’alerte que l’on cherche à interpréter. Il ne faut surtout pas ignorer cette alerte car elle reviendra aussitôt. Le bien-être sportif consiste à mieux comprendre ses sensations lors de l’effort, reconnaître les situations d’urgence, et savoir chouchouter vos muscles pour qu’ils vous le rendent bien.

Pourquoi ressentons nous une douleur après le sport ?

Le sport c’est en fait une multitude de contractions musculaires volontaires et involontaires. Ces contractions vont être à l’origine des fameuses tensions musculaires. Le mécanisme de la contraction musculaire va utiliser des carburants énergétiques différents en fonction de la durée et de l’intensité de l’effort. Ces contractions vont se traduire par des filaments qui glissent entre eux afin de produire les contractions musculaires.

Ces contractions musculaires volontaires  : 

  • Génèrent des sous-produits comme l’acide lactique (qui seront ensuite recyclés par l’organisme)
  • Entraînent des micro-lésions au niveau des fibres musculaires responsables des courbatures en cas d’effort inhabituel (très intense ou très prolongé)
  • Cassent des fibres musculaires lors d’un entraînement intense
  • Peuvent engendrer des blessures musculaires plus importantes comme par exemple des contractures

Pour rappel, les contractures sont des blessures musculaires responsables d’une contraction musculaire prolongée involontaire qui ne cède pas en s’étirant. Pour faire la différence entre une courbature et une contracture je vous invite à consulter notre article sur le sujet.

Quels types de douleur et quand arrêter son sport?

Savoir quand son corps est en alerte est très important pour éviter les blessures graves liées à un surentraînement ou des gestes inadaptés. Seulement en tant que sportif, on a tendance à souvent « se mettre dans le rouge », c’est à dire, à casser des fibres musculaires dans le but de reconstruire des fibres plus fortes et s’adapter à l’entraînement. Le corps va chercher, lorsque l’on va reproduire l’enchaînement, à le faire en utilisant le moins d’énergie possible. Ceci explique que l’on se sente plus à l’aise dès l’entrainement suivant. 

Une douleur localisée, qui dure dans le temps avec un gonflement localisé ou un hématome en l’absence de choc est signe d’une atteinte musculaire. En cas de doute, il faut consulter un professionnel de santé (médecin du sport, kinésithérapeute, pharmacien spécialisé…)

courbature contracture douleur musculaire muscle difference soulager soigner remede moins mal

Les solutions naturelles pour gérer la douleur après le sport en 5 points :

  • Écouter ses sensations

Écouter son corps est la règle d’or pour éviter les blessures sur le long terme. Pour cela il faut une pratique régulière, prendre le temps de s’observer et de se palper les muscles après l’effort.

  • Pratiquer le massage

Le massage est un excellent moyen de mieux prendre conscience de son corps et de ses muscles. Il est intéressant de pratiquer un court auto-massage des membres les plus sollicités par votre sport de préférence à distance de l’effort (minimum 2h après). 

  • Utiliser le froid pour mieux récupérer

Le froid est un élément primordial dans la gestion des douleurs post-sport. Il a un effet anti-douleur naturel (il agit en stimulant des récepteurs sensibles à la température). Le froid va tonifier les vaisseaux et améliorer la circulation. Il va aller contre les petits phénomènes inflammatoires pouvant être causés par les micro-lésions musculaires. On peut utiliser les douches fraîches ou bains froids, des poches de froid ou encore la cryothérapie (immerger une partie de son corps ou le corps entier à des températures très basses pendant un court instant).

Optimiser la récupération et gérer les douleurs passe aussi par l’utilisation de soins sportifs naturels. Natiyé a crée et imaginé pour tous les sportif un soin 100% naturel dépourvu de parfums, conservateurs, parabènes, silicones et colorants, utilisant les bienfaits du bois d’Inde des Antilles. Ses propriétés ? 

  • Anti-douleur
  • Anti-courbature
  • Tonifiant 
  • Rafraîchissant
  • Pratique
  • Concentré 
  • Efficace 

Ce sont les sportifs qui en parlent le mieux. 1 pression de 3 secondes et vous avez la quantité nécessaire de produit pour un massage qui vous fera le plus grand bien.

  • Pratiquer la souplesse articulaire et des étirements à distance de l’effort

Être régulier dans une routine d’étirements fait aussi partie des piliers pour mieux gérer la douleur après le sport. Certaines tensions musculaires sont améliorées par l’étirement des muscles ou groupe musculaire en cause. L’intérêt est de les faire de manière régulière, raisonnée et raisonnable.
Une bonne souplesse complète l’activité sportive en évitant la casse.

etirement dos jambes sport sportif tous les jours quotidien debutant yoga

Vous êtes arrivé à la fin de cet article et disposez à présent de quelques clés pour commencer ce chemin vers une meilleure connaissance de votre corps et de vos sensations. Cela vous permettra de gagner du temps et d’éviter des blessures sur le long terme. Je vous remercie pour votre lecture. À très vite dans la Team Natiyé.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.