was successfully added to your cart.

Panier

Et si vous étiez addict au sport ?
Les conséquences du surentraînement.

Rédigé par Agnes CRCOCHEMAR-GALOU, Pharmacienne passionnée, et surtout…

Fondatrice Natiyé

Résumé.

Alors c’est parti !

 

Ce besoin compulsif au détriment de votre santé physique, de vos relations sociales est appelé « bigorexie« . Dans le sport aussi tout est une question de dose. Le sport à forte intensité doit être encadré, permettre des périodes d’entraînement et/ou de renforcement musculaire et des périodes de récupération musculaire suffisamment distantes.

 

En effet, l’activité physique, selon le type et l’intensité pourra occasionner des micro-lésions des tissus à l’origine de micro-inflammations des tissus (muscles, tendons, ligaments et cartilage).

 

Il faudra donc trouver le juste milieu entre sport performance et santé pour que la performance soit toujours optimale.

 

 

Les signaux d’alerte de surentraînement sont visibles surtout quand vous percevez une diminution de votre progression voire une régression pouvant s’accompagner de troubles du sommeil, de perte d’appétit ou encore de perte de motivation avec une grande fatigue voir des perturbations hormonales (notamment chez la femme).

 

Dans ce cas, il sera primordial de prendre du recul et du repos. Cette prise de distance difficile à envisager pour de nombreux sportifs est pourtant le seul moyen de pouvoir aborder de nouveau et dans les meilleures conditions votre sport !

 

Natiyé Laboratoire - Soins Sportifs Naturels - Gel chauffant - Récupération sportive - Gel Berom LinaMouv

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.